Association ART ET FIBRE OPTIQUE, déclarée le 07 juin 2012
sous le numéro W244002857 siège social : Carmensac Haut, 24220 MEYRALS, France

COMMUNIQUER

À son époque, l'association Meyrals Communications informait régulièrement ses membres de ses différentes actions au travers d'une lettre d'information dont l'intégralité est accessible dans la brochure suivante :

INTERPELLER LES ÉLUS

Les association Meyrals Communications et ART ET FIBRE OPTIQUE ont très souvent tenté d'interpeller les élus départementaux. Malheureusement les réponses faites sont bien évidemment des fins de non recevoir avec très souvent une volonté d'utiliser des techniques peu loyales. Le CG24 refusant de communiquer la liste des communes de la première phase, l'association Meyrals Communications s'adresse à la préfecture pour obtenir cette délibération. La réponse fût habilement faite, datée de quelques jours après réception de la demande mais reçue juste 3 jours avant l'échéance d'un possible recours. Chacun appréciera...

Un fonctionnaire du département répondra que la zone sera fibrée très prochainement. En fait, c'est l'alimentation du NRA-ZO qui sera équipé de la fibre en remplacement des 8 paires de cuivre (une par DSLAM alimentant 24 lignes) qui l'alimente. Cette confusion entre l'alimentation d'un NRA par fibre et la FTTH (fibre jusqu'a client) est très souvent utilisée pour faire patienter...

ANALYSER

Le premier plan de mise en place de NRA-ZO était annoncé mais personne ne pouvait savoir si sa commune était concernée. Des critères de sélection furent déclarés, comme le nombre de lignes non éligibles pour une zone, défini à 40, puis revu à 32. Mais l'information tardait à être donnée en dépit d'une délibération établie plus de 3 ans après l'abandon du Wimax.

Il faut noter que Meyrals a fait partie de la PHASE 1 de la mise en place des NRA-ZO avec seulement 21 lignes non éligibles.

L'association Meyrals Communications en attente d'informations va tenter de comprendre le schéma de raccordement du village. Pour cela, deux outils ont été utilisés : Degrouptest et Ariase. Ces sites proposent de lister les fournisseurs possibles depuis un numéro de téléphone fixe. Avec cela, l'annuaire des pages blanches pouvait lister les abonnés d'une rue, d'un hameau, un lieu dit. cette fonction malheureusement n'existe plus. Oui, le service se dégrade, nous sommes victimes de rétention d'information. C'est une petite guerre au sujet d'un simple détail qui au fil du temps fait régresser le France dans la compétitivité globale.

ENQUÊTER

Cette enquête technique va montrer que le village de Meyrals est raccordé à l'autocommutateur de Saint-Cyprien par deux cheminements différents. Et lorsqu'enfin les travaux sont officiels, le site degrouptest.com le montre de cette manière :

Dès novembre 2009, on découvre que des modifications sont prévues à une date déterminée. On voit également la vétusté des lignes, celle-ci se compose d'une section en 6/10, section qui n'est plus utilisée car elle génère un affaiblissement trop important, non compatible avec l'ADSL. La norme pour transporter l'ADSL c'est le 8/10.

Ici, une ligne qui ne fera pas partie des lignes connectées sur le "nouveau répartiteur 242689M1". Cette ligne restera sur le commutateur 24396SCY de Saint-Cyprien avec une longueur de 7255 mètres en 6/10 sur la totalité de la longueur. Le type de protocole utilisé sur cette ligne est l'ADSL et n'est pas compatible en ADSL 2+ plus performant.

En 2016, cette même ligne sera raccourcie de 7255 à 7005 mêtres et sera passée d'ADSL à ADSL 2+, le débit descendant maximum passera de 336 kbps à 1214 kbps, véritable promotion.

Hélas, la date initiale ne fût pas tenue et reportée au 26 janvier 2011.

IDENTIFIER

L'association Meyrals Communications a donc été en mesure d'identifier finement les zones qui devaient bénéficier de cette amélioration du NRA-ZO et les zones qui seraient exclues. L'association va donc continuer son investigation et découvre quelques temps après qu'il y a discordance entre les chiffres annoncés et ce qui se rapproche de la vérité.
Les travaux commencent et l'association aux aguets saisit l'opportunité de prendre des photos pendant le montage du NRA-ZO, juste au moment où le technicien installe les huit cartes DSLAM. Celui-ci explique que chaque DSLAM pilote 24 lignes, ce qui fait 192 lignes. Chaque DSLAM étant raccordé au commutateur de Saint Cyprien par une paire de cuivre, donc 8 paires au total. Ce chiffre hélas ne corresponds pas au nombres de lignes à Meyrals qui se rapproche plus des 300 lignes. D'autre part, étant raccordé par du cuivre, l'état de saturation devait arriver très rapidement, ce qui fût vérifié. Les 8 paires de cuivre auraient pu être avantageusement remplacées par une fibre optique, ce qui sera fait plus tard après deux années de saturation évidente. Le coût de ces deux opérations est de toute évidence supérieur au coût d'un chantier unique. Bien faire la première fois, l'on apprend cela dans l'industrie, dans le privé...

Le village sort de l'ombre sur la toile

 

http://www.sudouest.fr/2011/02/22/le-village-sort-de-l-ombresur-la-toile-324138-1932.php

 

QUESTIONNER

Le jour de l'inauguration de ce NRA-ZO de Meyrals, le 15 février 2011, le président de l'association Meyrals Communications demande à la personne se trouvant à droite de la photo ci-dessous si ce NRA comporte bien 192 lignes. La personne accuse la question un instant, mais ne répond pas.

L'association Meyrals Communications a donc continué ses investigations et à découvert plus tard qu'il y avait eu une erreur dans l'étude de ce NRA-ZO. En effet, le document :

est très précis en ce qui concerne le nombre de lignes de Meyrals, précision qui est toute relative car à la page 97, l'on trouve le nombre de 284 lignes et à la page 122, l'on trouve le nombre de 274 lignes, en tout état de cause plus que le nombre de lignes dont le NRA-ZO de Meyrals a été doté, qui est de 192 lignes (c'est à dire 8x24 que l'on peut vérifier sur les photos en comptant les borniers). Ces chiffres sont donnés dans le cadre de la phase 1 du projet du département.

Le document initial du SDE24 est disponible ci-dessous :

Ces nombres ne concernent que les abonnés de la commune de Meyrals. Or, les abonnés du hameau de Pechboutier sur la commune de Saint-Cyprien sont dans le même câble des hameaux de l'ouest de la D48 (câbles SCY108 T001 9A16S et CY108 T001 1A8 passant par le sous répartiteur SCY108 au lieu appelé "les quatre routes").

DONC si l'étude avait été faite correctement en accord avec le document SDTAN ci-dessus, le nombre de 300 aurait été atteint et ce NRA-ZO de Meyrals était éligible à l'alimentation par fibre optique dès sa construction. Deux années de galère auraient été évitées pour les abonnés qui ont la chance d'y être raccordés...

S'INFORMER

En mai 2017 le département avec ses nouveaux élus définissent par délibération la suite du projet, c'est à dire la phase 2 et la phase 3. Et comme par hasard, les oubliés de Meyrals n'en font pas partie car Meyrals a été doté dans la Phase 1, il n'y a donc pas à y revenir.

C'est le communiqué de presse édité par le Conseil Départemental.

EN RÉSUMÉ :

L'ÉTUDE ET LA RÉALISATION DU NRA-ZO DE MEYRALS A RÉVÉLÉ UNE ERREUR EXCLUANT LE TIERS DES USAGERS DE LA ZONE CONCERNÉE CAR LE DOUBLE CHEMINEMENT N'A ÉTÉ NI DÉCELÉ NI PRIS EN COMPTE. TOUTES LES TENTATIVES DE RAPPROCHEMENT ENGAGÉES PAR L'ASSOCIATION, ET LES HABITANTS, COURRIERS, PÉTITIONS AUPRÈS DU DÉPARTEMENT, DE LA PRÉFECTURE, LES OPÉRATEURS DONT F/T ORANGE ONT ÉCHOUÉES.

LA COMMUNE DE MEYRALS TOUTE ENTIÈRE A ÉTÉ OFFICIELLEMENT DOTÉE D'UN NRA-ZO, IL N'Y A DONC PLUS LIEU DE CONSIDÉRER LE CAS : LES OUBLIÉS DE MEYRALS DE LA PHASE 1 NE SERONT PAS PRIS EN COMPTE, NI DANS LA PHASE 2, NI DANS LA PHASE 3.

C'EST L'EXCLUSION TOTALE ET DÉFINITIVE CAR IL N'EST PLUS POSSIBLE DE REVENIR SUR LES DÉLIBÉRATIONS. NOUS EN SOMMES LÀ.

LES OUBLIÉS DE LA D48 RESTENT OUBLIÉS

LE DÉSASTRE DE L'ADMINISTRATION ET DES ÉLUS

Ces gens là sont payés ou ont des indemnités grâce à nos impôts. Ils seraient supposés travailler pour l'aménagement de notre collectivité locale, et devraient donc être ouverts à nos questions, nos préoccupations. Non. Il font ce qu'ils veulent et il ne faut surtout pas les déranger dans leur élan. Leur communiquer leurs erreurs, c'est les braquer et les faire agir contre nous. On a jamais vu un fonctionnaire revenir sur sa décision, au contraire il va s'offusquer et passer du temps à démontrer qu'il a raison et éventuellement à se venger, à montrer sa supériorité ou à menacer ceux qui osent le déranger.

Dans notre cas, trois personnes en particulier du CG ou CD et d'autres de la préfecture ont été en contact avec ceux qui ont décelé les problèmes, les râleurs comme ils disent. Ils sont toujours là et ont eu de l'avancement. Grand bien leur fasse. En ce qui concerne les victimes de ces erreurs, elles râlent toujours et attendent une petite amélioration de leur Internet tout comme de leur connectivité mobile... Pour ces personnes, les factures sont aussi élevées que pour les autres, mais la fourniture n'est pas à la hauteur de la légitime attente pour le prix payé...

DOCUMENTS FAISANT FOI

Rubrique en cours de rédaction.

ACTIONS

Rubrique en cours de rédaction.

ACTIONS

Rubrique en cours de rédaction.

ACTIONS

Rubrique en cours de rédaction.

ACTIONS

Rubrique en cours de rédaction.